Medi-Rec

Electronic Médical Reccord

Progiciel constitué de deux modules;

Lire la suite ...





S'enregistrer
Mot de passe Oublié











Médi-Rec

(Electronic Médical Record)

I- Présentation

Médi-Rec est a la fois un DPE (dossier patient Electronique) et un DCI (Dossier Clinique Informatisé).

Le DPE est un dossier patient créé à partir de la numérisation des documents papier et interfacé avec les applications médico-administratives. La recherche dans Médi-Rec est facilitée par des index. La consultation des documents s’effectue sous forme d’image électronique.

Tandis que le DCI est un dossier patient composé de la saisie de données cliniques à la source (tend vers l’absence de papier)

Alors que le DPE est le dossier antérieur numérisé après l’épisode de soins. Le DCI est le dossier actif au cours de l’épisode de soins. Le volume de documents à numériser diminuera proportionnellement au degré d’informatisation du dossier clinique. Les systèmes d’information cliniques (laboratoire, imagerie, pharmacie, bloc opératoire, transcription, etc.) seront liés a Médi-Rec soit par un engin d’interface qui leur permettra d’échanger des informations, soit par un formulaire de saisie qui permettra la saisie des résultats de ces derniers.

La mise en place de Médi-Rec se fera donc par étapes successives, car c’est un défi de taille à relever. La numérisation est une étape dans la mise en place de Médi-Rec.

II- Evolution dans le Temps

DPE

DCI

Essentiellement des photos de documents originaux papiers

Données saisies à la source sur un médium informatique

Bien organisé grâce à l’indexation

Contenu structuré

Contenu statique Recherches textuelles impossibles

Recherches textuelles et courbes d’évolution possible

Médi-Rec sera échelonné dans le temps en fonction des attitudes, des aptitudes et des budgets disponibles.

III- Bénéfices pour les praticiens

IV- Bénéfices pour l’établissement de santé

V- Avantages pour l’usager



G.E.D.

(Gestion Électronique de Documents)


I- Avantages

Implantation de cinq codes à barres sur tous les documents, entrainant ainsi une diminution du temps d’indexation lors de la numérisation (indexation automatique).


II- Numérisation des dossiers (antérieurs)

Consiste en la conversion des dossiers patients papiers existants vers un support informatisé ainsi que la conversion en continue des nouveaux documents papiers créés et reçus aux archives après une visite ou une hospitalisation.